Accueil / post-urbain

Production de la FEP

- 12 juillet 2024

An III des États généraux du post-urbain

Depuis 2019, la Fondation de l’Écologie Politique accompagne le travail sur les perspectives du post-urbain. En juin, la Société du Post-urbain et ses partenaires donnent rendez-vous en Bretagne pour trois jours de rencontres.

Société Écologique du Post-urbain
- 4 juin 2024

Rencontres Écologies rurales et populaires – 2ème édition (6-7 avril)

Le Mouvement pour une société écologique post-urbaine, le MRJC et RELIER coorganisent les 2èmes Rencontres Écologies rurales et populaires avec la Maison de Courcelles, à Saint-Loup-sur-Aujon du vendredi 5 avril à 18h au dimanche 7 avril à 14h.

Société Écologique du Post-urbain
- 16 février 2022

Métropoles : fuir ou agir?

La Fondation a publié depuis 2020 une série de notes sur « les sociétés écologiques du post-urbain » et notamment une note de Guillaume Faburel intitulée De la métropolisation… au post-urbain. Manuel Domergue, spécialiste des politiques de logement et membre du Conseil de surveillance de la FEP a souhaité y apporter une réponse « critique mais bienveillante ».

Manuel Domergue
- 8 septembre 2021

La biorégion, le politique à une autre échelle

Dans le cadre d’une série de note sur le Post-urbain, Charlie Brocard propose de repenser radicalement le territoire et nos espaces de vie à l’ère de l’anthropocène. Pour cela, il explore et rend accessible le concept de « Biorégion ».

Charlie Brocard
- 1 mars 2021

Penser le post-urbain : 6 notes à découvrir

En 2020, la Fondation de l’Écologie politique s’est associée à l’initiative de Guillaume Faburel pour faire émerger un espace de dialogue et d’action autours de la notion de post-urbain. Cette association s’est traduite par la publication de 6 notes coordonnées par Guillaume Faburel, puis par l’organisation d’Assises et d’Etats Généraux du Post-Urbain. Ces initiatives se poursuivent aujourd’hui encore à travers la Société Écologique du Post-urbain, dont la fondation reste partenaire.

- 2 mars 2020

Déconstruire les imaginaires urbains

Cette note est la quatrième de la série ‘Sociétés Écologiques du Post-Urbain’. Les annonces faites depuis les années 2000 d’un changement paradigmatique de l’urbanisme en réponse aux enjeux environnementaux (sous les traits momentanés d’un développement urbain durable) semblent de peu d’effets pour une mutation des expertises territoriales. Les environnements urbains ne cessent de se dégrader, tandis que des disparités spatiales se dessinent entre les pratiques environnementales des habitants en milieu urbain ou rural.

Mathilde Girault
- 17 février 2020

Mobilités urbaines durables : faux-semblants et alternatives

Cette note est la troisième de la série ‘Sociétés Écologiques du Post-Urbain’. Si les politiques contemporaines en faveur de la mobilité durable aboutissent bel et bien à limiter les nuisances automobiles sur certains territoires urbains stratégiques et symboliques de la « ville où il fait bon vivre », elles continuent simultanément d’améliorer l’accessibilité automobile à l’échelle de la « métropole des flux » et d’alimenter la mobilité généralisée nécessaire à la croissance de nos sociétés capitalistes contemporaines.

Hélène Reigner
- 4 février 2020

L’impasse des smart cities

Au-delà des promesses sans cesse répétées, les réalisations associées aux « smart cities » semblent au contraire accélérer les dynamiques inégalitaires et anti-écologiques des métropoles futuristes. Surtout, avec la « smart city », une nouvelle étape est franchie dans le brouillage du langage, dans la gestion automatisée de nos vies, et dans la relance du projet de modernisation productiviste de l’urbain.

François Jarrige
1 2

Filtrer par mots clefs