• Démocratie
  • Alimentation
  • Energie
/
Blog

[Positive Tour] Mundo-M, espace de coworking écolo et éthique

Publié le

 Retours sur la visite de Mundo-M du 29 juin 2017 à Montreuil (93) - Mundo-M nous a été présenté par Elsa Becquart, chargée de projet chez Etic

La Fondation de l’Écologie Politique a organisé son deuxième PoTo (Positive Tour) le 29 juin 2017 à Montreuil à la découverte de Mundo-M.

Ce centre éco-rénové est géré par l’entreprise de foncier responsable Etic. Il accueille une quarantaine d’acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) tels que les Amis de la Terre, le Réseau Action Climat ou Inf’OGM. Lauréat de l’ADEME pour la qualité de sa rénovation énergétique, le Mundo-M est un modèle de transition écologique à travers l’accueil facilité et réservé aux acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) d’une part, et la mutualisation de divers services d’autre part.

FullSizeRender(5).jpg

Toutes les organisations présentes au sein de Mundo-M ont adhéré à une Charte éthique et environnementale élaborée par l’entreprise Etic, principal gestionnaire et actionnaire du centre. En théorie, cela permet de favoriser l’accueil d’associations engagées dans des luttes socio-environnementales qui, au regard de leurs thématiques et de leurs financements, souhaitent trouver un cadre de travail cohérent avec leurs valeurs de partage, de solidarité et d’engagement écologiste.

Gérée et financée par Etic, subventionnée en partie par l’ADEME, l’ancienne usine éco-rénovée en 2015 est un bâtiment classé A avec de faibles dépenses énergétiques et émissions de gaz à effet de serre. De l’utilisation de matériaux durables à l’emploi d’ouvriers en réinsertion (15 à 20% des travailleurs), l’éco-rénovation de Mundo-M s’inscrit dans une démarche écologiquement et socialement responsable.

FullSizeRender(10).jpg

Au rez-de-chaussée, un restaurant bio et local « Les Marmites Volantes » ouvre ses portes quotidiennement aux locataires de Mundo-M et aux visiteurs. Aux différents étages on y trouve des bureaux, des espaces de coworking et salles de réunion, un centre de recherche et une terrasse potagère, mis à la disposition des 40 structures du bâtiment. Le partage de ces espaces communs permet de mutualiser des services pensés pour réduire l’impact environnemental des activités associatives (accès à Internet par réseau filaire, abonnement électrique à Enercoop...)

FullSizeRender(9).jpg

Au-delà de l’aspect pratique de la division des coûts, le regroupement d’ONG partageant les mêmes valeurs et traitant de thématiques socio environnementales proches prend tout son sens lorsqu’il permet l’émergence d’échanges informels riches et un travail d’équipe fort.

Mundo-M, c’est tout un écosystème écologiquement exemplaire et plein d’énergies positives !