• Démocratie
  • Nature
  • Histoire de l'écologie
  • Economie
/
Evénements

Forum de l'Ecologie Politique

Le

LogoForumEP8-DateXXS.png

TRANSFORMER LA SOCIÉTÉ : Transitions écologiques, réalités sociales et projets pour une société de l’avenir commun.

                                  Une journée de débats pour partager les idées, nommer les problèmes, restituer le projet de société porté par les différents acteurs de l'écologie politique et contribuer aux futurs projets de la Fondation de l’Ecologie Politique pour l’année 2016 


SAMEDI 19 SEPTEMBRE - MAISON DE LA CHIMIE (petit amphithéâtre) - 28 rue Saint Dominique, Paris 7e.

Retrouvez les vidéos des tables rondes et la synthèse de la journée sur le site de la FEP.



PRESENTATION DU FORUM

Accusée de souhaiter le « retour en arrière » de la société, l’écologie politique se bat depuis 40 ans en Europe pour affirmer la prise en compte du long terme et des droits des générations futures.

Accusée de vouloir mettre la nature sous cloche et d’oublier les hommes et leurs institutions, elle s’efforce, par une production intellectuelle interdisciplinaire, et par des pratiques militantes individuelles et collectives, de penser la société - et son changement - de façon démocratique et participative.

En la caricaturant par ses traits les plus extrêmes (en tant que mouvement minoritaire de la société civile en constante opposition et à l’écart du système, ou à l’opposée, piégée par les compromis de la démocratie représentative qui en dilueraient ses convictions, ou encore en lubie petite-bourgeoise urbaine), le discours dominant délégitime constamment l’écologie politique dans sa capacité à transformer la société. 

Fonctionnelles au maintient du statu quo et à l’équilibre des forces politiques en place, ces images caricaturales invisibilisent la diversité des idées portées par l’écologie politique, son analyse des enjeux internationaux, tant sociaux qu’éco-systémiques, et les réalités sociales de la transition écologique.    

Et si l'écologie était la dernière idéologie du XXIème siècle ?

L’unique horizon viable pour s’imaginer le futur collectivement, refuser l’impératif individualiste et faire converger dans un projet politique développement économique, captation des ressources naturelles, justice sociale et solidarité internationale ?

A l’heure où les citoyens sont en train d’inventer une économie de l’usage, de nouveaux lieux de partage des ressources, de nouveaux modes de production et distribution de l’énergie et de nouvelles monnaies, la transition de la société est belle et bien en marche.

Si vous souhaitez mettre au placard les regards réducteurs sur le projet écologiste ; si vous considérez que le projet d’une société écologiste est l’unique horizon de pensée qui prends en compte votre futur, celui de votre territoire et celui de vos enfants ; si vous êtes prêts à réfléchir à l’articulation des enjeux sociaux et écologiques du bien vivre ensemble et de la nécessaire réduction des inégalités à l’échelle européenne et internationale ; si vous souhaitez faire émerger un projet de société qui met en son centre un avenir commun de lutte contre l’exclusion, nous vous attendons le 19 septembre pour une intense journée de débats.

A cette occasion, les intervenants, le public et les internautes seront invités à donner leur avis sur les futurs projets de la Fondation de l’Ecologie Politique pour l’année 2016.


PROGRAMME ET INTERVENANTS 

9h00 – Accueil

9h30 – Introduction par Catherine Larrère, Professeur émérite à l’Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, Présidente de la Fondation de l’Ecologie Politique et Silvia Marcon.

10h00-11h30

Table Ronde 1. SOUHAITER LA TRANSFORMATION DE LA SOCIÉTÉ : quel partage des constats et quelles résistances face à l’écologie ?

  • Anahita Grisoni, Coordinatrice de l’axe 2, développement durable, réseau « Saisir l’Europe », Ecole Normale Supérieure de Lyon.
  • Thierry Dedieu, secrétaire confédéral CFDT.
  • Roberto Dalla Seta, Ancien président de Legambiente, Ancien Sénateur (2008-2013, Parti Démocrate Italien), fondateur du mouvement Green Italia.

Animation : Lucile Schmid, Vice-présidente Fondation de l'Ecologie Politique, membre du bureau exécutif d'EELV en charge de la COP21.

 

11h30-13h00

Table Ronde 2. LA REALITE SOCIALE DE LA TRANSFORMATION : les territoires engagés dans un processus de « transition » : Rhône-Alpes, Pays de la Loire, Ile-de-France

  • Ioan Negrutiu, Ingénieur agronome, professeur de biologie à l'ENS de Lyon et Directeur de l'Institut Michel Serres pour les ressources et les biens publics.
  • Jean-Philippe Magnen, Vice-Président Conseil Régional – région Pays de la Loire, auteur rapport sur les monnaies locales complémentaires avec Christophe Fourel, chef de la Mission analyse stratégique à la Direction générale de la cohésion sociale.
  • Marc Barra, Ecologue à Natureparif - Agence régionale pour la nature et la biodiversité d’Ile-de-France, coordinateur de l’ouvrage Agriculture urbaine, Vers une réconciliation ville-nature, Le Passager Clandestin, 2015.

Animation : Silvia Marcon, Directrice Fondation de l’Ecologie Politique

 

PAUSE DEJEUNER 13h00/14h30

 

14h30-16h00

Table Ronde 3. L’ECOLOGIE POLITIQUE PEUT-ELLE TRANSFORMER L’ECONOMIE … OU LA REMPLACER ?

  • Danilo Martuccelli, Professer de sociologie, Université Paris Descartes, USPC, membre de l'IUF, chercheur au CERLIS-CNRS, auteur de Les sociétés et l’impossible-les limites imaginaires de la réalité, Armand Colin, 2014.
  • Olivier Rey, Chercheur au CNRS, mathématicien et philosophe, auteur de Une question de taille, Stock, 2014.
  • Philippe Frémeaux, journaliste économique et éditorialiste au magazine économique Alternatives économiques, membre du Conseil de surveillance de la FEP - présentation du rapport De nouvelles finalités pour l’économie. L’enjeu des nouveaux indicateurs de richesse, FEP / IDIES / Institut Veblen, 2015.

 Animation : Alice Canabate, Sociologue, chercheure associée au Laboratoire de Changement social et politique (Université Paris VII).

16h00-17h30

Table Ronde 4. LE PROJET DE L’ECOLOGIE POLITIQUE COMME HORIZON GLOBAL DE LUTTE CONTRE LES INEGALITES ?

  • Marie Duru-Bellat, Sociologue, Observatoire sociologique du changement (Sciences Po), Institut de recherche en éducation (IREDU) auteure de Pour une planète équitable. L’urgence d’une justice globale (Seuil, 2014).
  • Annabella Rosemberg, Conseillère pour les politiques environnementales et de santé au travail auprès de la CSI - Confédération Syndicale Internationale.
  • François Gemenne, Directeur exécutif du programme Politiques de la Terre (Sciences Po – USPC) et professeur associé à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Coordinateur scientifique de l'ouvrage L'enjeu mondial: l'environnement, Presses de Sciences Po, 2015.

Animation et conclusion : Catherine Larrère, Professeur émérite à l’Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, Présidente de la Fondation de l’Ecologie Politique.


APPROFONDIR LA REFLEXION : les revues qui animent l’écologie politique

Dans le cadre du Forum, la FEP vous propose de (re)découvrir quelques unes des revues qui participent à l’animation intellectuelle autour de l’écologie politique.

Capture d’écran 2015-09-08 à 10.59.39.pngEcoRev'

Revue écologiste de réflexion et de débats, EcoRev’ est un outil au service des acteurs et actrices des luttes pour la transformation sociale et écologiste à l’échelle planétaire, qu’ils/elles viennent de l’écologie, des mouvements sociaux, de la gauche critique ou des mouvements citoyens non partidaires émergents face à la mondialisation libérale.

Fondée en 1999, EcoRev’ est animée par des militant-e-s et chercheur/ses écologistes qui ne se résignent ni à l’endormissement de l’écologie dans la gestion, ni à la dilution du paradigme écologiste dans une gauche social-libérale. Il s’agit d’imaginer et de construire l’utopie du siècle qui s’ouvre.

Dernier numéro paru: "Mutations de l'écologie politique", n°42, Juillet 2015.

ecorev.org


Capture d’écran 2015-09-08 à 14.56.27.pngÉcologie & politique

La revue Écologie & Politique se veut un forum pour défendre et promouvoir les projets d’alternatives sociales et politiques fondées sur l’appartenance des humains à la nature et non sur leur opposition. Elle se propose de débattre librement des valeurs de l’écologie et du socialisme, du féminisme, du pacifisme, de l’antiracisme, de la citoyenneté intégrale pour toutes et tous ; valeurs qu’ont inventées et qu’inventent les mouvements sociaux et politiques qui jamais n’ont été aussi riches qu’à l’aube du XXIe siècle.

Au-delà de l’affirmation de cette démarche générale dans laquelle se reconnaissent les membres de son comité de rédaction, Écologie & Politique ne se propose pas de définir une ligne théorique et politique qui en ferait la revue d’un courant particulier, de telle ou telle fraction politique. Indépendante de toute organisation et de toute institution, Écologie & Politique entend être le lieu où peuvent débattre des hommes et des femmes libres de toute allégeance à un parti ou à un dogme, sans exclusive aucune.

Dans ce contexte, Écologie & Politique se propose de contribuer au renouveau de la pensée critique et de favoriser la recherche et les débats qui permettront d’approfondir l’analyse et l’intervention. Écologie & Politique attache la plus grande importance au questionnement de l’universalité du progrès et du savoir scientifique, à la réflexion historique et anthropologique, tout en défendant sans compromission les valeurs essentielles que sont la pluralité des visions du monde et des modes de vie, contre toute autorité, qu’elle soit étatique, partidaire, ecclésiale ou technocratique.

Dernier numéro paru: "Syndicats et transition écologique", n°50, 1er sem. 2015.

ecologie-et-politique.info


Capture d’écran 2015-09-08 à 11.12.20.pngMouvements, des idées et des luttes.

Fondée en 1998 par Gilbert Wasserman, la revue Mouvements est un site internet et une revue trimestrielle publiée aux éditions La Découverte. Elle a pour ambition d'être un lieu de rencontre critique entre auteur-e-s de différents horizons intellectuels et acteur-trice-s des mouvements sociaux.

Mouvements est animée par une équipe bénévole, militante, pluraliste tant par les profils socioprofessionnels que politiques. La revue est un lieu de rencontre entre les univers scientifique et militant: elle vise à démocratiser les savoirs et à faire émerger les idées, à diffuser mais aussi à questionner les acquis des sciences sociales et humaines dans un souci d’éducation populaire et d’intensification du débat public. C’est une revue généraliste, qui cherche à décloisonner les approches.

Mouvements scrute avec attention les transformations de notre société, réalise des dossier fouillés, originaux et rigoureux. Mouvements travaille à sa façon à une refondation de la pensée de gauche. Elle accueille une diversité de positionnements, de démarches résolument réformatrices à des ambitions de transformation sociale radicale. Elle croit à la nécessité d'un débat à gauche comme à l'émergence d'alternatives concrètes et mobilisatrices, associant en permanence la résistance et le projet, la protestation et l’alternative, l’audace et le réalisme transformateur.

Dernier numéro paru: "Ma cité a craqué. Dix ans après les révoltes urbaines de 2005.", n°83, septembre 2015.

mouvements.info


Capture d’écran 2015-09-08 à 11.24.30.pngRevue Projet

Comprendre le monde, mais aussi, modestement, contribuer à le réinventer, en aidant chacun à se situer. Telle est l’ambition de la Revue Projet, depuis sa création en 1907 par la Compagnie de Jésus sous le nom de Cahiers de l’Action populaire.

Soucieuse, en France et dans le monde, du sort des plus fragiles comme de l’avenir de la planète, de la vitalité démocratique comme des équilibres économiques et sociaux, la Revue Projet se veut un lieu de débat, à la fois rigoureux et accessible, entre universitaires, acteurs de terrain et chercheurs de sens.

Dernier numéro paru: "Les spiritualités au secours de la planète?", n°347, août 2015.

revue-projet.com


ENQUÊTE : L'ÉCOLOGIE POLITIQUE ET VOUS

Dans le cadre du Forum, la FEP lance une enquête qui servira à orienter ses futurs travaux.

Prenez quelques minutes pour y répondre en ligne: http://goo.gl/forms/Myd8k3y5dq

La Fondation participe au projet de transformation écologique de la société par un travail de réflexion intellectuelle et d'animation culturelle qui vise à mettre en relation la recherche académique, la société civile et le personnel politique, afin d'alimenter le débat public sur l'écologie politique.

Pour toute information complémentaire : 

contact@fondationecolo.org

+33 1 45 80 26 07

Les inscriptions au Forum de l'Ecologie Politique sont ouvertes.

L'inscription au Forum est gratuite mais obligatoire (dans la limite des places disponibles).

Accéder au formulaire d’inscription : http://tinyurl.com/Inscription-ForumEP

Mots clés :