[Événement] La semaine post-urbaine de mars 2022

Le

Capture d’écran 2022-02-28 à 09.02.23.png

Retrouvez toutes les informations sur les États Généraux du post-urbain sur le site : https://www.post-urbain.org/

Contact : EG-posturbain@protonmail.com

La semaine post-urbaine (SPU) par les États généraux - 21-25 mars 2022

Téléchargez la présentation de la semaine post-urbaine : SemainePostUrbaine2022.pdf application/pdf 

Urbanisation et métropolisation ont des effets écologiques dramatiques, qu’il s’agisse d’artificialisation des sols, d’exploitation de toutes les ressources ou encore de pollutions en cascade. Dans le même temps, des petites et moyennes villes font l’objet d’un attrait grandissant et les alternatives de vies autonomes ne cessent d’essaimer dans de nombreuses campagnes. En bref, il y a un intérêt certain à débattre collectivement de la réorganisation géographique du peuplement.

Et pourtant, là où la question des modes de vie et modèles urbains devrait constituer un véritable incontournable politique, ces sujets demeurent, parmi les grands absents et les impensés de la campagne présidentielle et des perspectives législatives.

Après avoir travaillé ensemble plus d’un an et conduit des analyses sur les imaginaires de la grande ville, sur les possibilités et conditions d’une installation dans les campagnes et dans d’autres villes, de taille un peu plus humaine, ou encore sur les enjeux sociaux revêtus notamment pour les plus démunis, il est temps de mettre la décroissance urbaine en discussion pour prétendre à un nouvel équilibre écologique, une autre géographie, du vivant cette fois-ci.

Après les premiers États généraux à Nedde début octobre 2021, les  membres du mouvement et les participant.e.s ont décidé de poursuivre la démarche pour aller encore plus loin et dessiner les contours d'une véritable société écologique post-urbaine. C'est l'objet de la semaine post-urbaine organisée du 21 au 25 mars à Villarceaux et à Paris.

Trois temps, trois mouvements

Capture d’écran 2022-03-04 à 12.42.09.png21 - 23 mars : Séminaire sur les Biorégions post-urbaines à la bergerie de Villarceaux. L'ambition est de configurer une géographie biorégionale inclusive pour toustes les habitant.e.s du monde vivant. Celle-ci se veut porteuse de la déconcentration et de la relocalisation, de la décentralisation et de l'autodétermination défendues par les EGPU. Une vingtaine de places possibles, avec hébergement et restauration pris en charge par la FPH.

Téléchargez la brochure du séminaire et le programme : Séminaire sur les biorégions 2022 - Programme.pdf application/pdfFormulaire d'inscription : https://framaforms.org/inscription-au-seminaire-bioregion-post-urbaine-1645608926

Capture d’écran 2022-03-04 à 12.47.36.png24 mars : Séminaire sur la Géographie post-urbaine, organisé au Centre International de Culture Populaire (CICP), 21ter Rue Voltaire, à Paris 11ème. Cette journée permettra d'échanger sur les nécessités anthropologiques, politiques et bien sûr écologiques, du post-urbain, de réfléchir aux perspectives ouvertes par le post-urbain, telle la géographie de la taille limite de peuplements et de leur écologie de vie, mais aussi les politiques de l'aménagement du territoire d'aujourd'hui. Plusieurs débats auront lieu autour de l'autonomie, de la sobriété et des interdépendances. Une participation de 15 euros est demandée pour les repas et collations. Une centaine de places sont disponibles !

Retrouvez la brochure du séminaire et le programme : Séminaire Géographie PU du 24 mars 2022.pdf application/pdf

Formulaire d'inscription  : https://framaforms.org/inscription-au-seminaire-geographie-post-urbaine-1645307324

Capture d’écran 2022-03-04 à 12.49.55.png25 mars : Interpellation publique "Décroître l'urbain !" à l'attention des candidat.e.s à la présidentielle et des organisations politiques (syndicats, fédérations, fondations,ONG). À partir du constat et des analyses faites par les EGPU, des questions persistent, notamment sur la prise en compte par les politiques de l'impératif de décroissance qui s'impose à notre société. Alors que l’urbanisation du monde est une des premières causes des désastres écologiques, sanitaires et sociaux, le thème reste un impensé dans les débats politiques et électoraux actuels. Il s'agit de mettre cette problématique au cœur des débats car le soutien ou non à une société urbaine doit être un choix délibéré, construit, et non pas un angle mort de la réflexion politique. Pour cela, 5 grandes questions sont posées autour de l'artificialisation des sols, la dynamique d'installation en zones rurales, la relocalisation des activités et des offres de logement, la place allouée à l'agriculture paysanne et plus largement les cadres démocratiques de leur réalisation ou encore justices sociale et climatique.Cette mise en débat et interpellation aura lieu au Maltais Rouge dans le XIème arrondissement de Paris à partir de 14h. Pour davantage de précisions, c'est ici.

Téléchargez le texte de l'interpellation et retrouvez les questions adressées aux politiques : Interpellation-décroître-l'urbain.pdf application/pdf 

L'interpellation sera retransmise en direct et pourra être suivie depuis les réseaux sociaux de la Fondation.

1. https://www.post-urbain.org/nedde-2021