/
Evénements

[Conférence] La gauche et l'Europe

Le

Séminaire organisé par la Fondation Copernic, la Fondation Gabriel Péri, l'Institut Tribune Socialiste, la Fondation de l’Écologie politique, la Fondation Pour un Autre Monde et Espaces Marx.

Capture d’écran 2018-01-12 à 11.30.07.png

Le mercredi 27 mars 2019, à 18h30

à l’espace « Le Maltais rouge »

40 rue de Malte 75011 Paris

La gauche et l'Europe

Le terme de gauche recouvre en Europe une réalité tout aussi complexe qu'en France. Historiquement, la social-démocratie a été, avec les chrétiens-démocrates, à l'origine de la construction européenne actuelle et de ses évolutions, du traité de Rome et de l'Europe des Six jusqu'à la dérive néolibérale de ces dernières années. Pendant longtemps, ces deux courants ont été les seuls à s’organiser véritablement au niveau européen, selon diverses modalités.

La gauche dite « radicale » est en revanche plus composite. Elle rassemble en effet des partis qui, après avoir pendant longtemps refusé la construction européenne, en contestent aujourd'hui les orientations en préconisant une « autre Europe » et des partis, notamment dans les pays scandinaves, ayant milité contre l'adhésion de leurs pays à l'Union européenne et continuant avec plus ou moins de constance à la refuser. Logiquement, certains de ces partis ont davantage hésité et continuent à hésiter à s’organiser au niveau européen. De leur côté, les Verts, apparus plus tardivement dans l'espace politique, ont d'emblée opté pour une organisation plus forte au niveau européen et restent les seuls à se présenter aux élections européennes sur une base commune à tous les pays.

Enfin, le retour sur la scène politique de forces nationalistes et rétrogrades, accédant de plus en plus aux responsabilités gouvernementale nationales, s'est appuyé sur la contestation de plus en plus forte de l'Europe actuelle. Ce qui a profondément changé les rapports de force au niveau national, au détriment principalement mais pas seulement des conservateurs ou des coalitions qu'ils dirigent.

Quelle est aujourd’hui, à quelques semaines des élections européennes, la situation de la gauche dans les divers pays européens ? Quelles sont les alliances en cours de constitution ? Quelle est la tendance, s'il en existe une, des sondages d'opinion ? Quelles sont les perspectives pour une conception « de gauche » de l'Union européenne, par ailleurs déstabilisée par le Brexit ?

Avec

  • Didier Georgakakis, professeur de science politique au département de science politique de l’Université Paris I – Panthéon-Sorbonne et professeur visitant au Collège d’Europe de Bruges.
  • et (sous réserve) Guillaume Sacriste, maître de conférences à l’Université Paris-I Sorbonne CESSP (centre européen de sociologie et de science politique)

             Débat animé par Anne Le Huerou, maîtresse de conférences à l'Université Paris Nanterre ; Assemblée européenne des citoyens AEC/IPAM.

Entrée libre sous réserve des places disponibles.
Inscription par mail (précisant l’objet et la date du séminaire) : inscription@gabrielperi.fr

Contact : Tania Remond tania@gabrielperi.fr 01 41 83 88 47