Objectifs de la Fondation de l'Ecologie Politique


La FEP, lieu d’approfondissement et de diffusion de la pensée écologiste

Lieu de réflexion, ouvert sur la société et le monde, inséré dans un réseau européen et international, la Fondation est un nouvel outil de diffusion et d’influence au service des idées portées par l’écologie politique. C’est un lieu de discussion pour les écologistes, pour approfondir nos idées et un lieu de débat, pour défendre les solutions écologistes auprès du public.

Nos travaux ont vocation à éclairer des interrogations structurelles comme l’articulation entre question sociale et enjeux écologiques, la démocratie et l’urgence écologique, les problématiques de la mesure du bien-être et de la qualité de vie, les priorités écologiques de l’Europe.

Sa démarche d’ouverture, la Fondation souhaite aussi la développer par des modes d’expression diversifiés, en donnant notamment aux expressions littéraires et artistiques une place aux côtés de travaux plus universitaires.

Une volonté: l’indépendance; une exigence: la qualité intellectuelle.

Depuis sa création, la Fondation de l’Ecologie Politique a manifesté dans son mode de fonctionnement une ferme volonté d’indépendance. Les orientations de travail de la Fondation sont fixées par un Conseil de surveillance de 12 personnes, appuyé par un Conseil d’orientation scientifique. Le Conseil de surveillance est présidé par Catherine Larrère professeure émérite des universités, spécialiste d’éthique environnementale connue pour sa liberté de ton. Le Conseil scientifique de la Fondation, d’une vingtaine de membres, est composé de personnalités universitaires, syndicales, issues de la société civile, représentant les principales disciplines de l’écologie politique (énergie, biologie, climatologie, protection de la nature, science politique, sciences humaines et sociales, droit, économie, urbanisme…).

L’activité de la Fondation sera guidée par un équilibre entre la participation aux débats publics d’actualité sur une base sérieuse et argumentée et les travaux originaux, témoignant d’une capacité éditoriale propre. Alors que le flot d’information qui caractérise notre époque pousse à toujours plus de réactions instantanées, la Fondation souhaite aussi être le lieu d’une réflexion approfondie, qui garde le souci du long terme. Surtout, la Fondation s’impose une exigence fondamentale: la qualité et la probité intellectuelle de ses travaux.

Catherine Larrère, présidente de la FEP & Lucile Schmid, vice-présidente de la FEP