• Démocratie
/
Blog

"European Youth Conference 2017" les jeunes écologistes rassemblés à Gdansk

Publié le

Récit d'une participante française, Lucie Perrin.

Entre le 24 et le 26 juillet 2017, une centaine d’européens âgés de 17 à 35 ans se sont réunis à Gdansk (Pologne), autour du thème: «Regain or Retreat? European Youth in an Age of Uncertainty». 

Accueillis par le Centre Européen de la Solidarité, la rencontre démarre par un exercice de démocratie profonde, organisé par Myrna Lewis, une chercheuse Sud-Africaine spécialisée sur la question démocratique. Face à une affirmation donnée, nous devons nous placer dans l’espace de manière à polariser le groupe en deux positions antagonistes. C'est l’occasion de prendre conscience de la difficulté de trouver une décision juste et souhaitable au sein d'un groupe. 

20280560_10155761379739208_1548024326076262144_o.jpg

(Crédit photographique: Heinrich Böll Stiftung Warsaw) 



Capture d’écran 2017-08-22 à 12.17.55.pngNous passons trois jours intenses à assister à des conférences le matin (sur des thèmes allant de la crise des réfugiés, aux déclinaisons des populismes) et à travailler, l’après midi, au sein de l’un des trois ateliers que nous avions choisi au préalable. 

(Crédit photographique : Green European Foundation) 


Le premier portait sur les méthodes de mises en oeuvre d'un récit convainquant, notamment par l’intermédiaire de l’outil Instagram; le second sur les méthodes pour militer en tant qu’écologiste en Europe; et le dernier sur l’intégration des immigrants en pratique, avec un travail de peinture créatif sur un mur avec des réfugiés. 

20233106_10154466736576191_4307004914749963960_o.jpg

20287205_10155761386064208_4134387736287269207_o.jpg

(Crédit photographique : Green European Foundation)

Enfin, nous nous retrouvons chaque soir autour d’un repas pour partager nos points de vues sur les ateliers auxquels nous avons participé. Ce fut l’occasion de discuter plus en profondeur des projets de chacun, et de voir quelles collaborations il était possible d’envisager à l'avenir. 

Organisée par la Green European Foundation et la Heinrich Bill Stiftung, cette conférence était organisée dans un lieu tout à fait symbolique. En effet, le Centre Européen de la Solidarité dispose d’une exposition permanente autour des massacres de 1970 qui se sont déroulés en Pologne en réaction aux mouvements d’opposition au régime communiste. 

20232862_10154466401291191_6413393685612160585_o.jpg

Certains d'entre nous ont même eu l'opportunité d'y saluer Lech Walesa à son bureau: 

20431567_1485562664823207_2510449987272430166_n.jpg

(Crédit photographique : Noémi Lehoczki) 

Nos échanges sur les questions de démocratie et de solidarité prenaient une dimension très concrète dans le contexte de manifestations massives en Pologne auquel nous avons assisté dès le premier soir.

À la fin de ces trois jours, pleins d'espoir et riches de nos nouvelles rencontres, nous n'avons pu que constater une évidence: nous appartenons tous au mouvement européen, partageons des valeurs et un avenir communs, et nous nous devons de les préserver et de les transmettre, et ce d'autant plus dans la période d'instabilité dans laquelle nous nous trouvons.

Lucie Perrin, pour la FEP.