/
Blog

La Fondation de l’écologie politique recherche son directeur/sa directrice

Publié le

La Fondation de l’écologie politique, fondation reconnue d’utilité publique en novembre 2012, a pour mission l’animation du débat public autour des questions écologiques. Elle a également une mission mémorielle de collecte et de valorisation des archives des mouvements écologistes. Elle appartient à un réseau européen de fondations et think tanks écologistes et a des relations avec différentes institutions écologistes au niveau international.

Proche du parti Europe écologie-Les Verts en tant que fondation politique, elle en est indépendante pour l’ensemble de ses activités et n’est astreinte à aucune obligation de suivi des échéances du calendrier politique.

Pour atteindre ses objectifs, la Fondation établit et développe des relations entre chercheurs et experts, citoyens et personnel politique. Ses moyens d’action comprennent l’organisation de conférences, colloques, rencontres, actions culturelles diverses, la production de notes et d'ouvrages, ainsi que l’animation de groupes de travail, la mise en place de partenariats avec des institutions, des entreprises, des associations, des citoyens engagés.

Elle est organisée autour d’un Conseil de surveillance (équivalent d’un Conseil d’administration) et s’appuie sur un réseau de chercheurs-ses et expert-e-s engagé-e-s appartenant à de nombreuses disciplines, des sciences dures aux sciences humaines.

 

MISSIONS du directeur /de la directrice

 

(Le/la) directeur-trice assure le fonctionnement au quotidien de la Fondation de l’écologie politique. Le poste comprend divers volets : coordination et suivi de projets, prise d’initiatives, participation à des réseaux européens et internationaux, suivi des relations avec EELV, coordination de l’équipe salariée (comprenant actuellement deux autres personnes).

La personne en charge suit également les budgets en lien avec le conseil de surveillance, notamment les personnes aux postes de la présidence et de la vice-présidence.

La personne recrutée possédera une bonne culture générale autour des questions écologiques pour appliquer les décisions du Conseil de surveillance, en y apportant des réponses opérationnelles en termes de ressources humaines et d’organisation ;

Elle fera preuve d’une vraie capacité d’autonomie et de structurer le réseau des personnes impliquées  dans l’activité de la Fondation (salariés, militants, membres des conseils de surveillance et scientifique, bénévoles…).

En externe, elle saura mobiliser des ressources bénévoles techniques (communication et "fundraising") et convaincre des partenaires issus ou non des réseaux écologistes classiques (ONG, associations, secteur économique).

Il-elle aura par ailleurs particulièrement à :

  • assurer la représentation de la Fondation auprès des partenaires nationaux et européens.
  • Suivre et (ré)orienter les ressources financières d'origine publique ou privée de la Fondation.
  • Traduire en termes opérationnels (ressources humaines et financières) des décisions du conseil d’administration.
  • Proposer une stratégie de communication de la Fondation dans le débat public et en direction des partenaires

 

COMPETENCES

 

Gestion

  • Expérience préalable d’animation d’une équipe d’au moins 2 salarié(e)s.
  • Expérience préalable de gestion d’une entité avec un budget d’au moins 200 K€.

 

Compétences de management en milieu associatif

 

  • Expérience des interactions entre salarié-e-s, direction et conseil d’administration en milieu associatif.
    • Motivation des équipes en milieu associatif : capacité à faire partager le projet tout en suivant ses évolutions, connaissance des postes de salarié-e-s / des bénévoles.
    • Capacité à intervenir publiquement en français et en anglais.
  • Conduite de réunions et coordination de travaux collectifs (groupes de travail, rédaction de notes et d’ouvrages).

Représentation institutionnelle

 

  • Connaissance des différents milieux concernés et capacité d'interaction avec eux : milieu écologiste, experts scientifiques et universitaires, militants locaux, think tanks et fondations (France et étranger), responsables politiques, administrations et cabinets ministériels.
  • Expérience de représentation au sein d’un réseau international.
  • Anglais courant.
  • Capacité de pédagogie et de vulgarisation

 

Recherche de financements

 

  • Connaissance des sources principales de financement possible (fonds européens, fonds de particuliers, collectivités, fondations internationales, fonds pour la recherche…).
  • Spécialisation sur au moins une des familles de financeurs.
  • Capacité à adapter les plans stratégiques au contexte économique et budgétaire.

 

Aspects pratiques

 

  • 45 à 50 K€ brut annuel selon expérience.
  • 35h hebdomadaires.
  • 5 semaines de congés.

 

Candidatures :

 

Les candidatures (cv + lettre de motivation + éventuelles références) peuvent être adressées au plus tard le 30 avril 2022 à l’adresse  candidatureFEP@gmail.com .