/
Publications

Note de la FEP #20 - Le numérique, une religion...pas très écologique

Publié le

Par Florence RODHAIN

Téléchargez la note au format Pdf :

LesNotesDeLaFEP-20-Rodhain.pdf application/pdf 536.75 Ko

Toute religion possède ses mythes... Les gourous, prophètes et autre Nostradamus du digital nous avaient promis le « zéro papier », le « zéro déplacement », le « zéro matière », le « zéro pollution »... prophéties qui ne se sont jamais réalisées.

À l’heure où le numérique, suite au confinement mis en place en réponse à la pandémie du Covid-19, est devenu un des seuls moyens pour maintenir le lien social, il n’est nul question de sombrer dans la technophobie ; mais la technobéâtitude doit également être combattue.

La religion procède par la foi, or la façon dont nous fonçons tête baissée vers le « tout connecté » sans précaution, en s’intéressant de moins en moins aux besoins réels des utilisateurs... relève plus de la croyance que de la science. Quel est donc le Dieu vénéré par la religion du numérique ?

FLORENCE RODHAIN

Docteure en Système d’Information, elle est maître de conférence HDR à l’École polytechnique universitaire de Montpellier et co-directrice de l’unité de recherche « Systèmes d’Information » du laboratoire MRM. Auteure de plus de 200 publications scientifiques et membre du comité d’éthique de l’IRD jusqu’en 2018, elle investigue la question de l’incidence du numérique sur les écosystèmes. Elle a encadré et fait soutenir plusieurs thèses de doctorat sur le sujet et a écrit un livre : La nouvelle reli- gion du numérique. Le numérique est-il écologique ?, Éditions Management & Société et Libre & Solidaire, 2019.